Comment soigne-t-on la polyarthrite rhumatoïde chronique ?

Comment soigne-t-on la polyarthrite rhumatoïde chronique ?

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar Bien être

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique qui touche plusieurs articulations. Elle fait partie des maladies auto-immunes qui agressent le corps de la personne atteinte.

L’origine exacte de cette maladie reste encore inconnue. Mais plusieurs facteurs peuvent intervenir pour dérégler le fonctionnement du système immunitaire et favoriser l’apparition de la polyarthrite rhumatoïde chronique. Ces derniers peuvent être d’ordre hormonaux, environnementaux, psychologiques, génétiques, infectieux.

La polyarthrite rhumatoïde touche le plus souvent les mains, les poignets, les genoux et les petites articulations des pieds. Les personnes atteintes de cette affection développent en général les signes suivants :

  • Des douleurs articulaires nocturnes et matinales ;
  • Un gonflement des articulations ;
  • Une sensation générale de maladie avec de la fatigue, de l’épuisement mais aussi de la fièvre au début et à un stade plus avancé ;
  • Une raideur des articulations avec un dérouillage difficile au réveil.

La polyarthrite rhumatoïde chronique est une maladie qui concerne beaucoup plus les femmes que les hommes. Elle touche 0,25% de la population générale. C’est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires chroniques. Bien que la maladie puisse apparaître à n'importe quel âge, les premiers symptômes surviennent en général vers 40 ans à 60 ans.

Des mesures de réadaptation fonctionnelle (appareillages de repos, ergothérapie, kinésithérapie...) peuvent contribuer à trouver une solution quant à la prise en charge de la maladie. Mais aussi au quotidien, il faudra :

  • Du repos, d'autant plus pendant les poussées ;
  • Se faire aider au domicile ;
  • Aménager la maison en tenant compte de l'ankylose des mains : modifications des portes, des verrous, des robinets, des WC, de la salle d'eau...
  • Utiliser des instruments adaptés : brosse et peigne à long manche, couverts à gros manches, crayons et stylos de fort diamètre... ;
  • Supprimer les boutons sur les vêtements et les remplacer par des scratch ;
  • Utiliser des chaussures sans lacet et des appareils pour mettre les bas... etc.

Ce que dit l’Etiopathie :

La vision unique de l’étiopathe face à la maladie, lui permet d’être des plus efficaces. En effet, son but est d’annuler les récidives et la chronicité de la maladie, en travaillant sur la cause directement (Etio= cause, pathos= maladie).

L’Etiopathie a de très bons résultats sur les maladies chroniques comme la polyarthrite. Le travail consiste en une analyse approfondie des habitudes du patient. En effet, certains éléments peuvent interagir et provoquer ce type de problème. Un check up de l’ensemble du corps ainsi que du quotidien du patient seront nécessaire pour faciliter la guérison souhaitée.

Plusieurs séances seront nécessaires afin de trouver une stabilité et ainsi annuler la prise médicamenteuse quotidienne. Comptez 6 à 10 séances sur 6 à 8 mois.

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar

Pour aller plus loin:

Pierluigi Locchi, Comment soigne l’Etiopathie : les traitements de A à Z, Edition Avenir des Sciences

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/articles/10418-polyarthrite-rhumatoide-imagerie.htm

http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/polyarthrite-rhumatoide

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/1086-polyarthrite-rhumatoide-diagnostic-et-traitement-has

704 fois

polyarthrite rhumatoïde, Kinésithérapeute Dakar, Etiopathe Dakar, articulation, inflammation, genoux, pieds, mains, Rhumatologue dakar,