La Drépanocytose : Qu'est ce que la Drépanocytose?

La Drépanocytose : Qu'est ce que la Drépanocytose?

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar Bien être

La drépanocytose est une maladie de l'hémoglobine, qui se traduit par une déformation des globules rouges qui prennent une forme de croissant (ou de faucille). Ces globules rouges anormaux bouchent les petits vaisseaux sanguins, entraînant des crises extrèments douloureuses: les crises vaso-occlusives. Les globules rouges anormaux sont détruits, entraînant une anémie sevère chronique. Enfin, les patients sont plus sensibles aux infections.

La drépanocytose est aussi appelée anémie falciforme ou anémie SS. C'est une maladie génétique, elle n'est pas contagieuse. Elle est transmissible à un enfant par ses deux parents.

La drépanocytose représente la maladie génétique la plus répandue au monde. Dans certaines parties de l’Afrique subsaharienne, la drépanocytose touche jusqu’à 2 % des nouveau-nés. La fréquence du trait drépanocytaire, c'est-à-dire le pourcentage de porteurs sains qui n’ont hérité du gène mutant que d’un seul des parents, atteint 10 à 40 % en Afrique équatoriale, 1 à 2 % sur la côte de l’Afrique du Nord et moins de 1 % en Afrique du Sud. Dans les pays d’Afrique de l’Ouest (Ghana et Nigéria), la fréquence du trait drépanocytaire atteint 15 à 30 %. En Ouganda, cette fréquence atteint 45 % chez les Baambas.

Une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée sont essentielles. Pour diminuer le risque de crises douloureuses, une bonne hydratation est nécessaire. Il faut aussi éviter l'exposition à des climats extrêmes ou à des variations importantes de la température. Les efforts trop intenses liés à la pratique de sports extrêmes et d'endurance sont à proscrire. Pour assurer un apport suffisant en oxygène, il est aussi recommandé aux patients d'éviter les pièces mal aérées et les séjours à plus de 1 500 mètres d'altitude où l'oxygène se raréfie. Les drépanocytaires doivent porter des vêtements amples ne coupant pas la circulation sanguine.

Au Sénégal, la prévalence est à 10% dont 0,5% de formes majeures. La drépanocytose occupe la 4e place de consultation à Albert Royer et la troisième en hospitalisation. 

En effet, la lutte contre la drépanocytose figure depuis 2003 parmi les priorités du Sénégal et en 2009, parmi celles de l’OMS pour la zone Afrique ; elle occupe ainsi le quatrième rang dans les priorités en matière de santé publique mondiale, après le cancer, le sida et le paludisme.

Ce que dit l'Etiopathie:

La drépanocytose, et toutes autres atteintes chromosomiques, sont l'expression propre de l'identité génétique du patient. Par rapport à lui-même, il n'est pas malade, car il retransmet à 100% son programme génétique, rien ne change pour lui. Il n'est pas en baisse, il n'est pas en augmentation de son potentiel, il est normal à lui-même. C'est le regard qu'à l'Etiopathie face à la définition de la "maladie" lorsque l'on parle de génétique.

La drépanocytose ne peut pas justifier tout les types de douleurs. En ce sens, qu'une douleur au genou, au pied ou même au dos ne peut pas donner responsable la drépanocytose, car le commun des mortels souffrent aussi du genou, du pied ou du dos...

Par contre, les crises vaso-occlusives, les troubles systèmiques du foie, rate, coeur, cerveau sont propres aux individus drépanocytaires. L'Etiopathie ne peut pas arrêter ces crises ou ces troubles systèmiques lié à la drépanocytose.

Par contre, cette méthode de soins, l'Etiopathie, traite une grande partie des douleurs articulaires ou musculaires qui sont mis par "erreur" dans les signes de la drépanocytose.

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar


(Pour aller plus loin: Pierluigi Locchi, Comment soigne l'Etiopathie: les traitements de A à Z, Edition Avenir des Sciences).

1311 fois

drepanocytose, enfants, bébé, adulte,