La Migraine et les Céphalées : Comment soigne-t-on la Migraine et les Céphalées?

La Migraine et les Céphalées : Comment soigne-t-on la Migraine et les Céphalées?

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar Conseils et astuces

Les céphalées se situent soit derrière la tête, soit au niveau des tempes, de l'oeil, ou de l'ensemble du crâne. Elles s'accompagnent quelques fois de vertiges et de douleurs au cou (cervicalgie). La migraine, quant à elle, est une forme particulière de mal de tête. Elle se manifeste par des crises qui peuvent durer de quelques heures à quelques jours. La migraine se distingue des céphalées, notamment par la durée et l'intensité de la crise.

Particularité surprenante, dans 10 % à 30 % des cas, les crises de migraine sont précédées de manifestations physiologiques qu’on regroupe sous le nom d'aura. Ces auras sont essentiellement des troubles visuels qui peuvent prendre la forme d’éclairs lumineux, de lignes aux couleurs vives ou d’une perte de vue temporaire. Ces symptômes disparaissent en moins d’une heure. Survient alors le mal de tête.

Les symptômes de la migraine durent entre 4 et 72h :

  • Une douleur aigüe qui commence généralement d'un seul côté de la tête ou près des yeux ;
  • Une sensation de pulsation et d'élancement localisée ;
  • Des nausées ou des vomissements ;
  • Des troubles de la vision ;
  • Des sueurs froides.

Quelques chiffres: selon "Uptodate", dans la population générale, 17% des femmes et 6% des hommes souffrent de migraine. Aux États-Unis, une femme sur cinq et 6 % des hommes seraient atteints. La prévalence est très variable selon les pays (1 % à Hong Kong, 10% en France, 11,5 % en Belgique, 27,5 % en Allemagne).

L’Organisation Mondiale de la Santé classe la maladie migraineuse au 20e rang des maladies ayant un impact sur le handicap et l’altération de la qualité de vie, et parmi les 10 premières maladies si l’on considère uniquement la population féminine.

Chaque sujet migraineux étant différent, il est primordial de cerner les facteurs qui semblent prédisposer à l'apparition d'une crise.

  • Pour ce faire, il peut être utile de noter avec précision tout aliment ingéré et toute activité ayant précédé l'apparition de chaque migraine. Ainsi, l'élément déclencheur sera identifié et évité par la suite ;
  • De façon générale, il convient d'éviter le stress, de manger et de dormir suffisamment et de faire de l'exercice de façon régulière. Bref, une bonne hygiène de vie est votre meilleur allié.

Une évidence est bonne à signaler. Lors de la survenue de douleurs inhabituelles au niveau de la tête, avec fièvre et/ou vomissements, il faut consulter en urgence votre médecin traitant. Ainsi tout risque de maladies graves sera écarté: méningite, paludisme, etc.

Ce que dit l'Etiopathie:

Après un interrogatoire poussé, votre étiopathe s'engagera à vous traiter. Si toutefois il le juge nécessaire, il vous renverra faire des examens complémentaires ou vers d'autres spécialistes (radiologie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie, urgence, etc.)

Les céphalées ne sont pas à confondre avec les migraines, et encore moins avec les sinusites. Elles désignent une catégorie de maux de tête. L'étiopathie améliore la plupart de ces phénomènes en un temps très court: 4 interventions. Il utilisera ses mains pour vous soigner en réequilibrant la zone responsable (ventre, colonne vertebrale, etc.)

Les "vrais" migraines sont plus difficiles à traiter que les céphalées. En moyenne, 12 séances espacées sur plusieurs semaines avec un taux de 60% de réussite.

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar

(Pour aller plus loin: Pierluigi Locchi, Comment soigne l'Etiopathie: les traitements de A à Z, Edition Avenir des Sciences).

1100 fois

migraine, douleur de tête, cervicalgie, céphalée, mal de tête,