La Tachycardie : Comment soigne-t-on la Tachycardie ?

La Tachycardie : Comment soigne-t-on la Tachycardie ?

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar Bien être

On parle de tachycardie quand, au repos, en dehors de l’exercice physique, le cœur bat trop rapidement, à plus de 100 pulsations par minutes. On considère qu'un cœur bat normalement lorsqu'il est entre 60 et 90 pulsations par minute. En cas de tachycardie, le cœur bat rapidement donc, et parfois de façon irrégulière. Cette accélération des battements cardiaques peut être permanente ou transitoire.

Lorsque le rythme cardiaque est trop rapide, le cœur ne peut pas pomper efficacement le sang vers le reste du corps, ce qui prive certains organes et certains tissus de l’oxygène dont ils ont besoin. Cela peut alors entraîner des symptômes associés à cette maladie, qui sont :

  • Des vertiges ;
  • Un essoufflement ;
  • Des étourdissements ;
  • Un pouls rapide ;
  • Des palpitations cardiaques, c'est à dire un rythme cardiaque rapide, désagréable et irrégulier ou une sensation de « flop » dans la poitrine ;
  • Des douleurs à la poitrine ;
  • Des évanouissements (syncopes).

La tachycardie est un phénomène naturel lors d'un effort musculaire. Elle est le signe parfois de certaines pathologies sous-jacentes (infection, anémie, hyperthyroïdie, hémorragie, déshydratation, crise d'angoisse, crise de spasmophilie, crise de tétanie, crise d'asthme, embolie pulmonaire, œdème aigu du poumon). La consommation excessive de certaines boissons ou excitants peuvent aussi entraîner une tachycardie (alcool, cannabis, café).

Les mesures d’hygiènes de vie ci-dessous sont toujours applicables pour éviter une tachycardie:

  • Mener une vie calme, se relaxer ;
  • Se coucher à heure régulière, prendre des vacances ;
  • Diminuer sa consommation d’alcool, de café (ou thé) et d’autres excitants (cola, drogues) ;
  • Proscrire l’automédication ;
  • Reprendre progressivement une activité physique ou sportive, ainsi que perdre quelques kilos.

​​Ce que dit l’Etiopathie:

La vision unique de l’étiopathe face à la maladie, lui permet d’être des plus efficaces. En effet, son but est d’annuler les récidives et la chronicité de la maladie, en travaillant sur la cause directement (Etio= cause, pathos= maladie).

En dehors des cas où les symptômes sont associés à une affection spécifique devant être soignée comme telle, la tachycardie commune reflète, un trouble neurovégétatif provoqué par un désordre des informations parvenant au cœur. L'étiopathie règle facilement ces cas en un minimum d'interventions (de 1 à 5 séances en fonction de l'état du malade) en normalisant les articulations vertébrales au niveau des filets origine du nerf sympathique cardiaque. En d'autres termes, un simple travail de technique manuelle étiopathique suffira à diminuer votre rythme cardiaque, si cela n'est pas lié à une autre maladie.

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar

Pour aller plus loin:

Pierluigi Locchi, Comment soigne l’Etiopathie : les traitements de A à Z, Edition Avenir des Sciences

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/maladies_cardiovasculaires/articles/15844-tachycardie.htm

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=tachycardie

http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/5694-crise-de-tachycardie

1134 fois

Cardiologue, coeur, tachycardie, palpitations, essouflement,