Pierres aux reins: comment s’en débarrasser?

Pierres aux reins: comment s’en débarrasser?

Sendocteur Conseils et astuces

Ceux qui ont déjà connu des crises dues aux pierres aux reins vous le diront : la douleur est terrible ! Mais ce n’est pas parce qu’on en a, qu’elles sont automatiquement douloureuses… La question qui se pose alors est : faut-il les faire disparaître et si oui, comment ?

Une légende prétend qu’une pierre aux reins, appelée aussi calcul rénal, est un petit morceau de rein brisé et durci. C’est totalement faux, bien sûr ! Les liquides sont filtrés dans le rein avant d’être éliminés. Lorsqu’ils contiennent une concentration trop importante de sels minéraux, ceux-ci se déposent dans le bassinet (c’est-à-dire la partie du rein qui mène vers l’uretère avant d'aller vers la vessie) et y forment des cristaux qui vont peu à peu grossir et former un caillou, de taille plus ou moins importante.

  • Pourquoi fait-on des pierres aux reins ?
  • Les signes des pierres aux reins
  • Petites pierres aussi douloureuses
  • Boire de l'eau, la meilleure prévention
  • Conseils pratiques


 

Pourquoi fait-on des pierres aux reins ?

Difficile de savoir pourquoi l'urine contient trop de calcium, d'acide urique ou d’autres sels minéraux favorisant les calculs rénaux. Boire trop peu ou transpirer trop sont des causes possibles. Ce qui est certains, c’est que des pierres peuvent se former lorsque l'on suit un régime alimentaire très riche en protéines ou que l'on prend certains médicaments, dans le cas d'une infection des voies urinaires ou d'une affection spécifique comme la maladie de Crohn.

Une alimentation trop sucrée favoriserait aussi l’apparition de ces cristaux.

Les signes des pierres aux reins

Les pierres aux reins ne se manifestent pas toujours. Les symptômes peuvent être très différents.

- La douleur. Cela débute bien souvent par douleur diffuse dans le dos ou dans la région des reins. Elle peut laisser la place à des crises douloureuses violentes qui débutent sur le côté de l'abdomen pour toucher ensuite l'aine ou la cuisse.

- Les nausées ou vomissements.

- Une transpiration anormale.

- Un gonflement de l’abdomen.

- Un besoin très fréquent d’uriner ou du sang dans l'urine. Ceci peut être le signe que la pierre traverse l'uretère.

- Une envie irrépressible de bouger, à cause de la douleur.

Petites pierres aussi douloureuses

Ce n’est pas parce que des pierres sont de grosse taille qu’elles sont plus douloureuses. En d'autres termes, la présence de petites pierres aux reins peut provoquer plus de symptômes que des grosses. L’avantage des petites pierres, par contre – quand elles font moins de 4 mm de diamètre – c’est qu’elles peuvent plus facilement descendre par elles-mêmes et être éliminées dans l'urine.

Les calculs de plus grosse taille, par contre, se fixent plus aisément dans les voies urinaires. Ils vont alors gêner l'écoulement de l'urine et risquent d’y provoquer une inflammation. Ils peuvent aussi plus rarement rester coincés dans la vessie et aussi y provoquer une inflammation.

Quant à la colique néphrétique, elle se produit si l’urine reste bloquée dans le rein à cause des cailloux. Résultat : la douleur sera très violente ; si elle n’est pas soignée, elle peut provoquer des dégâts irrémédiables au rein.

Boire de l'eau, la meilleure prévention

Boire de l'eau en quantités suffisantes est le moyen le plus efficace pour prévenir les calculs rénaux. En effet, plus l’urine est diluée, mieux elle s’écoulera et donc moins il y aura d’accumulation de minéraux.

Concrètement, il est conseillé pour tous de boire 1,5 à 2 litres par jour. Préférez l'eau plate ; les boissons trop sucrées, comme les limonades, sodas, ou jus de fruits, favorisent la formation de pierres aux reins… Buvez régulièrement au cours de la journée, même sans soif. Pour savoir si vous ingurgitez ou non suffisamment de liquide, vérifiez la couleur de votre urine et le nombre de fois où vous allez aux toilettes : si l'urine est de couleur sombre, c'est que vous ne buvez pas assez.

Conseils pratiques

Si vous avez déjà eu des pierres aux reins ou que vous venez d’une famille où le phénomène est courant, voici quelques conseils :

-         buvez 2,5 à 3 litres d'eau par jour ;

-         évitez les aliments qui favorisent la production d’acide urique, comme les anchois, rognons, sardines en conserve et foie ;

-         limitez votre consommation de sel pour limiter le risque d’accumulation de calcium dans l'urine ;

-         optez pour une alimentation riche en fibres avec beaucoup de fruits et de légumes. Ceux-ci accélèrent l'élimination en général.

Evacuation naturelle ou provoquée

La prévention n’a pas fonctionné ? Vous avez des pierres aux reins ?

En l'absence de douleurs ou autres problèmes, et si vos calculs sont de petite taille, essayez la méthode douce, en buvant en quantités suffisantes pour les éliminer par l'urine. Des médicaments seront aussi quelquefois prescrits pour aider à détendre les muscles dans les uretères qui se dilateront, facilitant ainsi l'évacuation du calcul.

Si la pierre est plus grosse, il se pourrait que le médecin vous conseille de les faire éliminer par endoscope, laser ou broyeur, en fonction de sa taille, du type de calcul et de l'endroit où il se niche.

1689 fois

pierres aux reins, reins, boire de l'eau,