Comment soigne-t-on les Hémorroïdes ?

Comment soigne-t-on les Hémorroïdes ?

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar Bien être

Les hémorroïdes sont des veines dilatées qui se forment au niveau l'anus ou dans le rectum. Il est normal que les veines de la région anale se gonflent légèrement au moment de la défécation. Mais contrairement aux veines normales, les hémorroïdes restent dilatées en permanence.

On distingue 2 types d' hémorroïdes:
  • les hémorroïdes externes, qui apparaissent sous la peau de l'orifice de l' anus;
  • les hémorroïdes internes, qui se forment dans l'anus ou la partie intérieure du rectum. Elles tendent à progresser si rien n'est fait pour en freiner l'évolution.

Les causes favorisantes peuvent être :

  • une constipation chronique
  • le fait de soulever des objets lourds
  • une station assise prolongée
  • une grossesse
  • une alimentation à faible teneur en fibres
  • une obésité

Les symptômes sont des démangeaisons anales, des saignements et douleurs à la selle. Il n'en reste pas moins des sensations désagréables en position assise.

De récentes études statistiques révèlent que plus de 40% de la population adulte en Europe souffre ou à souffert au-moins une fois de cette problématique. Il s’agit donc de presque un européen sur deux.

En Afrique en général, et particulièrement au Sénégal environ la moitié de la population souffrirait d'hémorroïdes à un moment ou à un autre. Il est difficile de connaitre le nombre exact de personnes souffrant de cette maladie (car certaines personnes ne consultent pas un médecin). On estime toutefois que 4% de la population mondiale souffre d'hémorroïdes à ce moment précis.

Il est recommandé de consulter un médecin sans tarder en cas de saignement anal, même s'il est peu intense. Ce symptôme peut être le signe d'une autre type d'affection de la région ou d'un problème de santé plus grave.

Ce qu’en dit l’étiopathie :

Les techniques mécanistes de l'Etiopathie sont des plus efficaces. En réduisant les problèmes mécaniques spasmodiques et vasculaires siégeant au niveau de l'ampoule rectale et des différents sphincters du côlon terminal ; elles suppriment les hémorroïdes qui n'en sont que la conséquence. Les résultats sont pratiquement définitif, même en pathologie avancée, ils nécessitent une moyenne de six interventions. L'interdiction du poivre et autres épices n'ayant jamais guéri personne, aucun régime n'est prescrit.

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar

1660 fois

hémorroïdes, grossesse, accouchement, femme, Proctologue Dakar, Etiopathe Dakar,