Focus sur l’hypertension artérielle (HTA) de l’adulte avec Med CDT Babacar NDAO

Focus sur l’hypertension artérielle (HTA) de l’adulte avec Med CDT Babacar NDAO

Dr. Babacar Ndao Conseils et astuces

Définition

La pression artérielle (PA) correspond à la pression du sang dans les artères.

La pression artérielle est mesurée avec un tensiomètre qui donne deux chiffres : le premier chiffre, le plus élevé, reflète la pression artérielle systolique(PAS). C’est la pression produite quand le cœur se contracte et propulse le sang dans les artères. Le second chiffre, le plus bas, correspond à la pression diastolique (PAD),quand le cœur se relâche. La pression est mesurée en millimètres de mercure (mmHg). Par exemple une tension artérielle de 120/80 mmHg est normale.

Quand peut-on parler d’hypertension artérielle?

Nous parlons d’une hypertension artérielle quand la pression artérielle systolique (PAS) > 140 mmHg et/ou pression diastolique(PAD) > 90mmHg. Il faut que la personne soit au repos en position allongée ou assise depuis plus de 15 min. Avant de déclarer une personne hypertendue il faut vérifier la tension artérielle sur 3 consultations à un mois d’intervalle.

Epidémiologie

Dans le monde selon les données de l’OMS, il existe 700 millions à 1 milliard d’hypertendus dont les 2/3 se trouvent dans des pays à faible revenu/intermédiaire.

Au Sénégal, l’hypertension est la 10ecause de mortalité selon toujours les données de l’OMS en 2011. Une étude menée à Dakar montre que « 36,4% de nos malades sont des hypertendus » Manager de Sanofi-Aventis, Dr Mor Diop. Aussi, 65% des personnes âgées de 50 ans et plus, interviewées à Dakar, présentaient une hypertension. Seulement 50% d’entre eux connaissaient leur statut ("Prevalence,awareness, treatment and control of hypertension among adults 50 years andolder in Dakar, Senegal" CVJ Africa 2011; published online October2011)

Principales causes de l’HTA :

Il faut noter que dans 90% des cas, l’hypertension n’a pas de causes clairement définies, ce qui est appelé une hypertension essentielle ou primaire

Cependant certains facteurs peuvent influencer cette HTA. Il s’agit entre autre des habitudes alimentaires (les aliments trop salés, le tabac, l’alcool, le taux élevé decholestérol dans le sang, etc), l’obésité, la sédentarité, le stress, l’âge (la pression artérielle augmente avec l’âge) et certains médicaments (pilule,…).

Dans 10% des cas, on connait les causes de l’hypertension : c’est l’hypertension artérielle secondaire. Les causes peuvent être les problèmes hormonaux, les problèmes rénaux, l’athérosclérose, l’usage de contraceptifs oraux et la consommation excessive d’alcool

Les signes de l’HTA :

En général, l’hypertension artérielle est une maladie silencieuse (pas de signes). Les anglais l’appellent «a silent killer », le tueur en silence.

Mais parfois chez certaines personnes, les signes suivants peuvent être identifiables: les maux de tête, les troubles de la vue (phosphènes "mouches volantes"), les vertiges, la fatigue, la nervosité, le bourdonnement d’oreilles, les saignements de nez, les palpitations, la pollakiurie nocturne (on urine assez souvent lanuit), Etc. Ce sont ces sensations désagréables qui poussent les personnes à venir consulter un agent de santé.

Ce qui est important à retenir est que l’on peut être hypertendu sans ressentir aucun signe et c’est surtout ce qui fait la gravité de cette maladie.

Diagnostic de l’HTA

Par la prise dela tension artérielle par un médecin lors d’une consultation avec un tensiomètre au niveau du bras. Le médecin jugera en fonction de votre âge sivous vous trouvez en hypertension.

Complications de l’HTA :

Ce sont ces complications qui font la gravité de la maladie. Il s’agit entre autre de : l’angine de poitrine (sensation d’une douleur vive dans la poitrine),l’infarctus du myocarde, l’attaque cérébrale (AVC), l’insuffisance cardiaque,l’insuffisance rénale, la dégradation de la circulation sanguine, les troubles visuels, les démences, les troubles érectiles (pouvant aller jusqu’à une impuissance).

Traitement :

Le but du traitement est de ramener la TA en dessous de 140/90 mmHg afin de prévenir les complications en particulier cérébrale et coronarienne (coeur) et de traiter les facteurs de risque cardiovasculaire.

Les moyens sont d’appliquer les mesures hygiéno-diététiques qui comprennent la réduction pondérale (perte de poids) et la limitation des apports sodés (sels de cuisine), la réduction, voire la suppression du tabagisme et la consommation d’alcool.

Lorsque les mesures hygiéno-diététiques ne suffisent pas pour baisser la tension artérielle un traitement pharmacologique peut être prescrit. Ce traitement de l’HTA doit être le moins contraignant possible (c'est-à-dire la prescription d’un traitement à mono prise matinale ( ou prise unique) avec le moins d’effets secondaires possibles).

Conseils :

Pour terminer nous formulons quelques conseils très importants pour mieux vivre avec une HTA :

Prenez régulièrement et correctement vos médicaments

Dormez suffisamment

Augmentez vos apports en potassium (fruits et légumes)

Réduisez votre consommation de sel de cuisine 

Evitez de boire de l’alcool en excès 

Contrôlez votre poids 

Ne fumez pas 

Faites de l’exercice physique régulièrement (la marche est recommandée aux personnes âgées) 

Mangez équilibré 

Vérifiez vous-même votre tension régulièrement (tensiomètre électronique)

1712 fois

Hypertension artérielle,