Le Fibrome Utérin : Comment soigne-t-on le Fibrome

Le Fibrome Utérin : Comment soigne-t-on le Fibrome

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar Bien être

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses) qui se développent à la surface ou à l’intérieur du tissu musculaire utérin et peuvent atteindre différentes tailles. Ils ont plusieurs appellations selon leur emplacement dans l’utérus.

On connaît mal la cause des fibromes. Leur existence est probablement le résultat d’un ensemble de facteurs génétiques, hormonaux et environnementaux. Le fibrome aurait pour origine une seule cellule de la paroi utérine qui subit une mutation génétique et commence à se multiplier de façon incontrôlée. Par la suite, les œstrogènes (hormones féminines) agissent sur ce fibrome et stimulent sa croissance.

Les symptômes les plus courants se présentent comme suit:

  • Des saignements menstruels abondants et prolongés ;
  • Un ballonnement avec une sensation de pesanteur au niveau du bassin ;
  • Des douleurs dans le bas-ventre ;
  • Parfois une envie fréquente d’uriner et/ou un état de constipation.

Chaque année au sein de l’Union européenne, 230.000 hystérectomies sont pratiquées à la suite ou non d’antécédents de fibrome.

Au Sénégal, aucune statistique exacte n’est fournie sur le fibrome pour déterminer son évolution.

Afin d'éviter les fibromes, il faut consommer beaucoup de légumes. Dans une étude prospective menée sur 22.583 femmes noires américaines entre 1997 et 2009, les chercheurs ont analysé leurs consommations de fruits et légumes et les ont comparées avec leur risque de développer un fibrome utérin.

Après analyse, les chercheurs constatent que le risque de fibrome est réduit de 10 % pour les femmes qui consomment au minimum 4 portions de fruits et légumes comparativement à celles qui n'en consomment qu'une.

Ce que dit l’Etiopathie:

Le traitement palliatif du fibrome par l’Etiopathie est d’autant plus remarquable qu’il permet une réduction de la tumeur (au minimum d’un tiers), de la stabiliser jusqu’à la ménopause et de faire disparaître les signes douloureux.

Un travail sans médicament et sans douleur pourra être pratiqué par un étiopathe, et ainsi harmoniser les structures en souffrance.

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar

Pour aller plus loin:

Pierluigi Locchi, Comment soigne l’Etiopathie : les traitements de A à Z, Edition Avenir des Sciences

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20120218_00119869

http://www.sudonline.sn/-myome-une-maladie-meconnue-et-genante-pour-les-femmes_a_28244.html

 

1025 fois

fibrome, femme, ménopause, dysménorrhée,