Les asperges, grandes par leurs qualités!

Les asperges, grandes par leurs qualités!

Sendocteur Conseils et astuces

Vertes, blanches ou violettes, les asperges présentent pas mal de qualités. Pleins feux sur l'asperge verte, qui se distingue tout de même de sa cousine blanche, plus largement commercialisée.

L'asparagus officinalis, de la famille des liliacées, est une plante comestible cultivée un peu partout dans le monde, mais originaire du bassin méditerranéen. Aujourd’hui, le pays le plus gros producteur qu’est la Chine fournit pas moins de 85% des asperges consommées dans le monde. 

Bombe de vitamines

L'asperge fait donc partie de la même famille que l'oignon ou que l'ail, avec lesquelles elle présente quelques similitudes en termes d'apports nutritionnels : elle est riche en vitamines A et B9 (acide folique, bien nécessaire chez les femmes enceintes ou qui souhaitent tomber enceintes), vitamine PP, phosphore et manganèse. Ajoutons à cela une certaine richesse en vitamine C (en particulier dans l'asperge verte), en vitamine K, en cuivre ou en fer, mais surtout son lot de fibres, et l'on comprendra que cette belle plante peut être un atout santé intéressant. Mais aussi un atout minceur, puisqu'elle ne compte que 25 kcal aux 100 grammes ! Probablement du fait qu'elle totalise 92% d'eau...

Les fibres de l'asperge

Grâce à ses fibres douces, l'asperge a pour intérêt de régulariser et stimuler le transit intestinal, sans irriter l'intestin. On sait aussi qu'elle est diurétique et qu'elle donne une odeur très particulière à l'urine. C'est en effet du fait de la présence de composés soufrés dans l'asperge, aussi bien verte que blanche.

D'autres attributs santé lui sont attribués : comme bon nombre de légumes, elle contient des antioxydants, comme des flavonoïdes (rutine pour l'essentiel) ou des acides phénoliques (acide hydroxycinnamique). Ces antioxydants protègeraient contre certaines maladies cardiovasculaires, certains cancers ou encore ralentiraient le processus de vieillissement. Les asperges vertes tirent leur épingle du jeu, contenant davantage d'antioxydants que les blanches, et ce, qu'elles soient pelées ou non. Le plus intéressant, c'est que cette propriété très intéressante est accentuée par la cuisson !

Antioxydants à gogo

D'autres antioxydants sont aussi présents, comme des caroténoïdes (bêta-carotène, lutéine, zéaxanthine, capsanthine). Les thiols (glutathion et acétylcystéine en particulier) ou encore les saponines (protodioscine) seraient aussi assez bien représentés, avec les mêmes avantages que les autres antioxydants.

On pourrait aussi ajouter les phytoestrogènes, dans des proportions moindres, ou encore des frocto-oligosaccharides ou ligofrutoses, reconnus pour leur effet prébiotique, mais aussi pour leur effet bénéfique sur le cholestérol.

De la base à la pointe

Toutes les parties de l'asperge présentent leurs avantages : ainsi, la base contiendrait 100 fois plus de protodioscine que la pointe. Cet antioxydant a pour particularité de lutter contre certaines cellules cancéreuses chez l'homme, mais l'effet d'une simple consommation d'asperges n'a pas encore conclu dans le même sens. C'est pour cela qu'il ne faudrait pas se priver d'une trop grande partie de la base...

Par contre, les pointes sont pour leur part plus riches en minéraux. Une bonne chose, puisque c'est la pointe qui est la plus prisée.

Verte ou blanche, quelle différence?

Contrairement à la blanche, l’asperge verte pousse hors de la terre. Elle peut donc accumuler la chlorophylle et la synthétiser, ce qui lui donnera cette couleur. Résultat : l'asperge verte est plus ferme, mais aussi plus goûteuse que la blanche.

1924 fois

alimentation, legumes vertes, legumes, consommateurs,