Les Bienfaits de la Prière sur la Santé (Spécial RAMADAN)

Les Bienfaits de la Prière sur la Santé (Spécial RAMADAN)

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar Bien être

Qu’est-ce que la prière ?
La prière est un acte codifié ou non, collectif ou individuel. Elle est parfois présentée comme une attitude intérieure, méditative.

Sans être une thérapie en tant que telle, il est indéniable que la prière (cf. la prière musulmane) peut avoir de véritables effets thérapeutiques, au-delà des connotations spirituelles ou religieuses. On peut affirmer au moins une chose sur la prière, lorsqu’on la considère comme une « modalité thérapeutique » : elle a des effets positifs observables et mesurables sur la santé. Bien sûr, cette affirmation exige certaines nuances. Les études sur les effets spécifiques de la prière sont relativement peu nombreuses, mais certaines ont démontré des vrais résultats.

Quels sont les effets de la prière musulmane sur le corps ?

Les conclusions des recherches faites dans le domaine de la prière, même si elles ne sont pas nombreuses, ont mis en exergue ses vertus. De par la pratique, elle est une gymnastique harmonieuse en passant par la position debout, l’inclination, la prosternation et la position assise. Elle devient donc excellente autant pour la santé en général que pour des problèmes musculaires, lombaires, cervicaux, etc.

Les différentes étapes de la prière musulmane:

L’appel

Le « Iqamah » est la première étape de la prière. Il se fait de manière debout, le buste bien droit, les bras tendus le long du corps, les pieds joints.

La consécration

Appelé « Takbîrat al-ihram », on se tient debout, les deux mains levées à la hauteur des oreilles.

La première dévotion

Station debout, on met la main droite sur la main gauche soit contre la poitrine, soit au-dessous de celle-ci.

L’inclinaison

Elle se fait de manière inclinée de telle façon que le dos et le cou soient droits et parallèles au sol, en gardant votre regard fixe. Le dos et le cou doivent former un angle à 90 degrés avec les jambes.

La posture d’inclinaison a pour effet l’assouplissement des muscles de la colonne vertébrale. Cette posture contribue au soulagement du mal de dos. Les effets s’étendent jusqu’aux cuisses et aux mollets.

La louange

Elle se fait en revenant à la position debout. Le corps est droit, détendu et le sang qui était remonté avec l’inclinaison revient.

La prosternation

En se prosternant, sept parties du corps touchent le sol, dont le front. L'approvisionnement supplémentaire en sang qui parvient au cerveau, lors de la prosternation, porte un effet positif. Les incidences sont visible sur le coeur,  observant une diminution réflexe du rythme cardiaque. Un drainage des sinus du visage est d’autre part constaté et permet de limiter une inflammation des parois des sinus qui entourent le nez. Enfin, nous observons une décongestion veineuse de l’abdomen et son effet positif sur l’activité des organes digestifs.

La seconde dévotion

Elle consiste à se relever en restant assis, puis s’assoira le pied gauche replié sous la cuisse gauche. On placera son pied droit en position verticale, relèvera ses mains du sol pour les poser sur ses cuisses et ses genoux. Cette position est un bon exercice pour la souplesse des genoux.

La salutation

La prière se termine par cette dernière étape, la salutation qui consiste à tourner ta tête du côté droit et ensuite du côté gauche. Le rachis cervical est sollicité dans la physiologie de ses rotations, un vrai bénéfice pour l’amélioration et le maintien de la mobilité du cou.

 

Ce que dit votre Etiopathe:

La vision unique de l’étiopathe face à la maladie, lui permet d’être des plus efficaces. En effet, son but est d’annuler les récidives et la chronicité de la maladie, en travaillant sur la cause directement (Etio= cause, pathos= maladie).

La prière musulmane est similaire à des exercices simples quotidien pour atténuer certains maux, entretenir la souplesse et la musculation du corps au quotidien. Certaines récidives de douleurs peuvent ainsi trouver leur remède.

Les cervicalgies

Pour la tête, le cou et les épaules voici quelques mouvements qui peuvent soulager certaines cervicalgies :

Exercice n°1

Temps 1: Debout, les jambes légèrement écartées, placez les bras en croix, mains bien tendues.

Temps 2: En tournant la tête, regardez successivement votre main droite puis votre main gauche.

Renouvelez 5 fois.

 

Exercice n°2

Temps 1: Debout, pieds joints, le corps bien droit.

Temps 2: Sans bouger le corps, baissez la tête et regardez vos pieds en appuyant le menton sur le haut du sternum; puis relevez la tête.

Renouvelez 5 fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exercice n°3

Temps 1: Debout, pieds joints, le corps bien droit.

Temps 2: Liez les mains sur la tête, les doigts croisés et montez-les aussi haut que possible, puis ramenez-les sur la tête.

Renouvelez 5 fois.

Les dorsalgies, le thorax et le bas du dos

Si des maladies lombaires et articulaires habitent votre quotidien, pratiquer ces exercices permettront de les alléger.

Exercice n°1

Temps 1: Genoux au sol, fesses sur les talons, les mains posées à plat près des genoux (ces appuis ne doivent pas être modifiés au cours de l’exercice).

Temps 2: Faire le dos rond en essayant de poser le menton sur le sternum.

Temps 3: Creuser le haut du dos en regardant vers le plafond.

Renouvelez 5 fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Exercice N°2

Temps 1: Placez-vous debout, pieds un peu écartés, mains sur les hanches.

Temps 2: En gardant les jambes tendues, penchez-vous en avant en enroulant le dos au maximum puis reprenez la station verticale.

Temps 3: Penchez-vous en arrière au maximum puis reprenez la station verticale.

Renouvelez 5 fois.

Et concernant le ramadan ?

Il ne faudra manquer à aucun des appels à la prière. En cette période de Ramadan, voici tous les avantages de la prière pour votre corps en quelques points :

  • La Salat est une excellente forme d'exercice;
  • En s’offrant Takbir au début du Salat, un travail des mains et des muscles des épaules est fait, ce qui augmente l'afflux sanguin vers les membres supérieurs ;
  • La fonction la plus importante dans la prière est la prosternation qui augmente l'apport en sang directement au cerveau ;
  • En position Tashah'hud, la hanche, le coude, le genou mais aussi la colonne vertébrale comme les articulations du poignet se déplacent dans un mouvement permettant la relaxation de tout le corps. Ceci représente une forme de massage et de libération des tensions de tout le corps.

Le tissu le plus remarquable de notre corps est sans doute le cartilage. C'est un tissu vivant sans apport sanguin direct. La seule façon dont il reçoit les nutriments et l'oxygène se fait par les mouvements des articulations. L'effet de pompage force le sang dans la zone du joint qui autrement serait contournée.

Les personnes inactives peuvent espérer souffrir avec le temps d’encore plus de restrictions de mouvement car leur cartilage s’est déformé par manque de sollicitations.

Retenons alors par ces conseils que la prière présente de nombreux avantages et préventions orthopédiques, cardio-vasculaires, nerveux ou encore digestif.

Bon Ramadan à tous

Alban Mininno, Etiopathe à Dakar

1252 fois

prière musulmane, exercices physiques, dorsalgie, lombalgie, articulation, ramadan, cervicalgie,