Prolifération du Sida : 191 cas trouvés en 2011

VIH

La région de Sédhiou a fait, hier mercredi, sa remise en question annuelle sur le taux de mortalité, sur les problèmes et les atouts concernant la dimension stratégique de la santé. Une inspection a été effectuée, en lieu et place, par le médecin-che

La région de Sédhiou a fait, hier mercredi, sa remise en question annuelle sur le taux de mortalité, sur les problèmes et les atouts concernant la dimension stratégique de la santé. Une inspection a été effectuée, en lieu et place, par le médecin-chef de la région, le Dr. Kalidou Konté. Il y avait au programme une concertation qui a suscité de vives inquiétudes en matière de lutte contre le VIH/Sida dans la région de Sédhiou. Pour la lutte pour l’éradication du sida cette localité figure dans la liste rouge selon le médecin-chef car le taux de prévalence est de 1.1% au moment ou la moyenne globale est de 0.7%. En effet, cela suscite des inquiétudes sur la multiplication de la maladie à l’échelle régionale. Ainsi les statistiques démontrent un taux détection de 194 cas au cours de l’année 2011. Par ailleurs, le taux de couverture des accouchements assistés est très bas car 35% des femmes en âge de procréer accouchent dans une structure de santé sous assistance de technicien de santé, les 65% ne l’étant pas, cela augmente les soucis de complication et de mortalité maternelle des femmes à terme de leur grossesse. La situation est devenue sérieuse par le simple fait que 20% des accouchements sont compliqués et font face à des enjeux de mortalité dans une région où 86% des femmes ont été mutilées. REWMI.COM/NCB
792 fois

sida,