Rincer la tutte de bébé dans sa bouche le protégerait des allergies

Rincer la tutte de bébé dans sa bouche le protégerait des allergies

Sendocteur Conseils et astuces

Face à des parents qui rincent dans leur propre bouche la tétine de bébé tombée au sol, les dentistes frissonnent, voyant que les parents transmettent ainsi leurs bactéries buccales à l’origine de caries (streptococcus mutans). Mais les médecins pourraient ne plus regarder ces parents de travers, car une étude récente montre que cette pratique pourrait avoir aussi du bon…

Des chercheurs suédois montrent que, bien que la pratique ne soit certes pas très hygiénique, elle protégerait tout de même les enfants contre les allergies. Ils ont suivi un groupe d’enfants dont 80% avaient au moins l’un des parents allergique, ce qui augmente leur risque. 74% de ces enfants prenaient une tétine qui était nettoyée le plus souvent à l’eau du robinet (83%), parfois trempée dans l’eau bouillante (54%), et parfois donc rincée dans la bouche d’un parent (48%). Et ils ont comparé tous ces enfants.

Moins d'asthme et d'eczéma à 18 mois

À 18 mois, tous enfants confondus (ceux avec ou sans tutte), 25% avaient souffert d’eczéma et 5% d’asthme. De plus, 15% étaient sensibilisés à des trophallergènes (allergènes contenus dans des aliments et boissons) et 2% à des pneumallergènes (allergènes dans l’air). Mais si l’on ne prenait en considération que les enfants avec tutte, le risque relatif d’eczéma était 63% plus faible chez les enfants qui voyaient leur tutte rincée par la salive des parents au moins occasionnellement que chez les autres et leur risque d’asthme réduit de 88%.

Après l’âge de 3 ans, cependant, le risque d’asthme était à nouveau comparable ; par contre, celui d’eczéma restait 51% inférieur aux enfants qui avaient vu leur tutte rincée dans la bouche des parents.

L’explication serait que les enfants, en contact avec d’autres sortes de bactéries, enrichissent leur système immunitaire. Mais il faudrait mener des études sur de plus grandes populations d’enfants pour confirmer cette piste néanmoins intéressante…

Référence:  Bill Hesselmar et al, Pacifier cleaning practices and risk of allergy development. Pediatrics 131(6), 1er juin 2013: e1829 -e1837.
1591 fois

bébé, asthme, eczéma, allergies,